Depuis plus de 15 ans, j’ai lancé de nombreux projets et créé plusieurs entreprises. En véritable «serial entrepreneur», je dirige actuellement une PME de 14 employés, j’ai accompagné plus de 1’500 créateurs d’entreprise pour lancer leur Business, j’anime des séminaires et participe à des conférences sur l’entrepreneurship, j’ai lancé le blog Starterland et développé une formation d’entrepreneur, je parcours le monde le week-end pour ma carrière DJ, j’ai produit 3 albums et de nombreux remixes dans mon home studio et je viens de lancer ma propre maison de disques Noel Audio.

Et ce n’est qu’un début !

Durant ce parcours et comme tous les starters, je suis passé par toutes les émotions possibles et imaginables : heureux, malheureux, tendu, relax, anxieux, passionné, motivé, «au fond du trou», sur le toi du monde et ce n’est qu’un petit aperçu des montagnes russes de mes feelings quotidiens…

Une constante revient par contre en permanence: la PEUR !

peur

Vous savez ; cette petite voix qui résonne dans nos têtes et nous dit que c’est trop risqué, que c’est pas le bon moment, que c’est la crise, que c’est une très mauvaise idée, etc… Et vous voulez un scoop ? C’est du pipeau !!!

La peur ou sa cousine la crainte ne sont que des fabrications de nos cerveaux qui construisent des murs entre nos rêves et notre capacité à leur donner vie. Des centaines de livres ont été écrits à propos des racines de la peur et des moyens de la surmonter. Tout ceci est passionnant mais au final, une question capitale demeure :

Comment pouvons-nous minimiser ses effets négatifs afin de nous libérer et pouvoir vivre la vie dont nous rêvons ?

Voici le résultat de mon expérience. Le secret réside dans notre capacité à entreprendre, planifier et accomplir des actions. La pire peur est bien celle de se lancer…

Mes 3 étapes pour transformer vos rêves en un job bien réel :

Enlevez votre propre «épine du pied»

Dans son livre «Rework», Jason Fried parle de ce concept qui consiste à se lancer dans un domaine familier. Qui peut mieux créer la solution idéale que celui qui est confronté directement à un problème ?

scratch

Cherchez donc une idée de business en lien direct avec vos propres problématiques, un besoin pour lequel vous ne trouvez actuellement pas de solutions sur le marché. On cherche ici un rêve «éligible» dans le sens de quelque chose qui pourra être du domaine du possible, pour lequel il existe une demande.

J’ajouterais également qu’il faut juger de votre capacité à pouvoir être l’homme (ou la femme) de la situation. Si votre rêve est de devenir un chef 3 étoiles et que vous ne savez pas cuire un œuf… vous êtes mal parti.

L’équation parfaite se situe à la croisée des chemins entre votre expérience personnelle, vos compétences et l’opportunité du marché.

N’attendez pas… lancez-vous : MAINTENANT

C’est pas le moment… il faut attendre la fin de l’été… je dois d’abord terminer ce projet au travail… quand les enfants auront 10 ans…

Je peux vous assurer que j’entends ces phrases (et beaucoup d’autres bien entendu) presque tous les jours. Toutes n’ont qu’un effet: la PROCRASTINATION !

causes-of-procrastination

Et croyez-moi, cette satanée procrastination tue plus de rêves que les erreurs ne le feront jamais. Ne remettez pas à demain ce qui peut être lancé : AUJOURD’HUI

Donner vie à vos rêves et créer un business demande de la consistance et du temps. Il existe de très nombreuses petites étapes qui, misent bout à bout, finissent par contribuer à de grandes choses.

Commencez donc maintenant et sans plus attendre.

Débutez par imaginer votre business mentalement puis passez au prototypage sur papier rapidement. Faîtes des plans, des simulations et testez vos hypothèses. Parlez également de votre idée avec votre famille, vos proches, vos amis. Echangez un maximum, recueillez les avis, les idées et les pistes d’amélioration. Inspirez-vous !

Et surtout : terminez cette phase par la planification. Déterminez des objectifs et planifiez les dans le temps. Posez des jalons et vérifiez votre progression. N’oubliez pas qu’un rêve sans date de réalisation demeurera toujours un souhait!

Lancez-vous à fond dans la bataille mais conservez un plan B

Même si je pense que la réussite est fortement conditionnée par notre capacité à nous investir à 200% dans la poursuite de nos rêves, un plan B permet toujours de satisfaire notre besoin de sécurité.

PlanB

Prenez votre bloc-notes et commencez à ébaucher des solutions alternatives. Pourriez-vous trouver un travail «alimentaire» à temps partiel si le chiffre d’affaires n’était pas rapidement au rendez-vous ? Si vous deviez arrêter votre projet, quelles personnes ou quel réseau pourriez-vous activer pour retrouver un job ? Durant votre parcours de starter, pourriez-vous constituer une réserve financière suffisante afin de traverser les périodes plus difficiles ?

Prendre des risques, c’est absolument nécessaire et libérateur. Les prendre avec quelques précautions, c’est beaucoup moins dangereux 🙂

Cela permet de faire baisser le son de la petite voix de la peur et de prévoir le coup de : Et si cela se passait mal ? Vous conservez des options quoi qu’il arrive… vous n’en serez que plus capable de vous focalisez sur votre objectif principal à savoir :

Transformer votre rêve en votre job de tous les jours !

Nous utilisons des cookies afin d'améliorer l’utilisation et les fonctionnalités de notre site internet starterland.com. En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience sur le site.

Nous suivons les informations de trafic d'utilisateurs (informations anonymes) pour améliorer notre site Web.

Decline all Services
Accept all Services

Pin It on Pinterest

Share This