Le Big Data : Le meilleur ami du marketeur - Starterland
1773
post-template-default,single,single-post,postid-1773,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

Le Big Data : le meilleur ami du marketeur

Le monde change et le marketing aussi. Aujourd’hui, les données sont partout et révolutionnent le marketing de grand-papa. Ignorer le Big Data, c’est mettre son business en danger et ne pas profiter d’incroyables nouvelles possibilités.

big data

La révolution du Big Data

Il faut regarder la vérité en face. Les vieilles recettes de marketing n’ont pratiquement plus aucun impact dans notre société.

Les règles du jeu ont changé et nous vivons dans un monde où les entreprises « Data Driven » comme Amazon, Uber ou Airbnb domine leurs marchés.

Les données sont devenues le point de départ de la réflexion stratégique pour le business et ceci, quelle que soit la taille de votre entreprise.

En tant que professionnel de ce domaine, je me considère comme une sorte de « dinosaure » du Big Data puisque mes premiers pas de Data Scientist remontent à plus de 15 ans). Je peux vous assurer qu’on a fait un sacré bout de chemin depuis les premières cartes-clients des magasins.

De nos jours, les consommateurs se renseignent systématiquement sur internet et changent d’habitudes ou de plateformes comme de chemises.

L’omniprésence du digital (internet, smartphone, réseaux sociaux, objets connectés, …) fait exploser le volume et la qualité des informations disponibles sur chacun d’entre nous.

Mark Moebius, Vice-Président Marketing de Dell Europe, mentionnait dernièrement que 90% des data disponibles ont été générées au cours des 2 dernières années !

data collection

 

Le nouveau marketing est « scientifique »

Le temps du marketing « pifométrique » est bel et bien terminé et les résultats des campagnes ne peuvent plus être prédits sur la base d’une simple connaissance du métier.

Mais j’ai une excellente nouvelle pour vous : nous disposons aujourd’hui de tous les outils et des données nécessaires pour analyser les comportements d’une manière incroyablement fine. Utiliser le Big Data pour connaître avec précision les consommateurs et tenter de prédire « scientifiquement » leurs comportements.

Pour le meilleur et pour le pire… Avec le Big Data on n’est parfois pas très loin de Big Brother…

Un exemple ?

La chaîne de supermarché américaine Target a développé un modèle capable de prédire, grâce à l’analyse des visites de sites internet et des achats effectués par de jeunes femmes, que celles-ci étaient enceintes de 3-4 mois.

Ils ont ensuite envoyé un coupon directement à leur domicile pour une offre concernant des couches culottes. Un père de famille qui s’offusquait de cette pratique car sa fille n’a que 16 ans a eu la délicate surprise de découvrir que celle-ci était effectivement enceinte…

L’analyse de données, c’est merveilleux, mais encore faut-il conserver une éthique à la hauteur de ces nouveaux défis pour le marketing !

Dans ce premier article d’une série consacrée au « Marketing scientifique », vous allez découvrir les perspectives que vous offre ces techniques, à présent, à la portée de nos petites entreprises également.

Si vous mixez vos intuitions et votre créativité avec la puissance analytique du Big Data, vous serez en mesure de créer des expériences uniques pour vos clients et vous imposerez sur votre marché.

 

Pourquoi se lancer dans le Big Data est une excellente idée ?

Big Data

Certains vous diront que le Big Data n’est qu’un « Buzz word » de plus qui fait mousser les entrepreneurs-geeks et les autres allumés de la Silicon Valley.

Rien n’est plus faux et ignorer ce phénomène (qui fait partie d’un mouvement plus large de révolution de l’industrie et de l’économie au sens large) serait une très grave erreur !

C’est un enjeu capital pour monter dans le train de la digitalisation de nos sociétés qu’on le veuille ou non, point barre !

Tous les départements de l’entreprise sont touchés par la mise en place et l’utilisation du Big Data (informatique, commercial, marketing, production, ressources humaines, …).

Si on se limite au marketing, le Big Data permet :

  • De développer la connaissance et la relation avec les clients
  • D’améliorer l’expérience client sur tous les axes
  • De maximiser les actions de prospection
  • De prédire les comportements/besoins des clients et d’adapter les stratégies marketing
  • De détecter le départ des clients avant qu’il soit trop tard pour les retenir
  • D’optimiser le retour sur investissement des campagnes de communication
  • D’affiner les ciblages marketing et d’obtenir de meilleurs résultats
  • D’analyser et d’anticiper les préférences des clients en matière de canaux de distribution
  • De maximiser l’impact de la présence d’une marque sur les réseaux sociaux
  • D’identifier des influenceurs pour votre business

Ce ne sont que quelques pistes non exhaustives des possibilités offertes par le Big Data !

Et comme je le disais, les sources de données sont multiples et de plus en plus disponibles.

Pensez à l’historique des transactions, aux informations des réseaux sociaux ou de votre site web ou encore aux données des cartes de fidélité (les Cumulus et Supercards ne servent pas uniquement à vous offrir des casseroles).

 

Nouveaux outils = nouvelles stratégies

nouveaux outils

Les perspectives engendrées par l’analyse et l’utilisation dynamiques de toutes les informations dont nous disposons de nos jours sont quasiment sans limite.

On peut donc imaginer de nouvelles stratégies qui permettent de créer des expériences totalement uniques pour les clients et qui constituent des avantages concurrentiels déterminants.

L’analyse prédictive donne la possibilité d’une adaptation en temps réel d’un message commercial en fonction d’un comportement potentiel du client.

Imaginez envoyer un sms à quelqu’un géo-localisé (c’est-à-dire que la personne reçoit uniquement lorsqu’elle se situe à un endroit précis) pour lui proposer un bon de réduction pour un achat immédiat dans un magasin localisé à 10 mètres de sa position actuelle.

Ou alors, d’envoyer un email personnalisé à une cliente afin de lui proposer des appartements disponibles à proximité de son lieu de travail ou proche de ses lieux d’achats préférés car celle-ci vient de se séparer de son conjoint.

Je vous l’accorde cette deuxième idée est un peu limite mais c’est ce que Facebook propose déjà aux gérances immobilières sous forme de ciblage intelligent…

On peut également penser au marketing automatisé (comme l’envoi d’un message personnalisé pour l’anniversaire d’un client/prospect), à la mise en place d’une segmentation psychographique très fine ou encore au retargeting publicitaire.

 

Les grandes étapes du Big Data dans son entreprise

collecter les données

Recueillir les données

Avant de penser à faire des analyses prédictives innovantes et de faire fumer votre cerveau de « Data Scientist », il faut bien débuter par le commencement à savoir : Récolter des données à exploiter !

Celles-ci peuvent provenir de multiples canaux et autres systèmes internes ou externes à votre entreprise.

Les sources peuvent être digitales ou «classiques» et dans ce deuxième cas, elles peuvent nécessiter une saisie préalable dans une quelconque base de données digne de ce nom.

Il faut donc regrouper toutes les informations et les centraliser dans un support qui vous permettra ensuite de les faire parler 🙂

Et si les données que vous avez jusqu’alors récoltées ne suffisent pas à nourrir vos besoins/ambitions en la matière, il faut mettre en place de nouveaux supports pour recueillir les éléments qui vous manquent (questionnaires clients en ligne, extraction des données de votre site web ou des réseaux sociaux).

Dans certains cas, il est nécessaire d’enrichir ces data internes avec des données provenant de l’extérieur de votre business. Soit au travers de sources gratuites ou par l’acquisition de données payantes.

 

Analyser les données

analyser les données

J’aime bien l’image qui présente le Data Mining comme la recherche d’un diamant dans un énorme tas de gravats.

Le volume de données disponibles aujourd’hui à ses mauvais côtés et, il est très facile de se perdre dans l’immensité des informations.

Il faut être précis et clair avec les objectifs de ses analyses. Déterminer finement les questions auxquelles on souhaite répondre et garder à l’esprit l’aspect central du client dans cette démarche !

On peut faire des choses super excitantes à un niveau intellectuel ou d’une grande virtuosité technique et conceptuelle mais, cela ne sert à RIEN si cela ne permet pas de mieux servir les CLIENTS.

Les analyses qu’on peut mener sont soit de nature statistiques et/ou prédictives. Elles visent toutes à renforcer la connaissance des clients et de permettre d’être encore plus près de leurs besoins/attentes/habitudes.

Nous vivons une époque formidable et les logiciels d’analyse du Big Data sont devenus beaucoup plus accessibles (en termes de coût et d’utilisation) qu’il y a quelques années.

Des solutions comme Tableau ou RapidMiner rivalisent totalement avec des logiciels jusqu’alors réservés aux multinationales et ceci pour une fraction des tarifs des monstres du secteur (comme SAS ou SPSS).

 

Attention à l’interprétation

interpréter les données

Les données et les analyses, c’est très sympathique toutefois, il faut être très prudent dans l’interprétation des résultats.

Les chiffres peuvent dire tout et son contraire si on n’y prend pas garde.

De plus, le volume et la complexité des données rendent délicate cette mission.

Pour libérer toute la puissance du Big Data pour l’entreprise et éviter des erreurs qui peuvent être parfois très lourdes pour le business, il est nécessaire de faire appel à des Data Scientists formés et des experts de la visualisation des données.

C’est la clé pour transformer des montagnes de data en des informations pertinentes et pouvoir engendrer des actions concrètes pour votre entreprise dans un univers de plus en plus dynamique et en mouvement perpétuel.

Qu’il s’agisse de faire appel à un consultant ou de faire ce qu’il faut pour développer ces compétences en interne (en transformant votre comptable en véritable Data Scientist comme le suggère Xavier Contesse), cela permet de créer les conditions et les outils pour sortir d’un marketing purement basé sur l’intuition.

Il est temps pour nos entreprises d’entrer dans l’ère du « data driven marketing » avant qu’il soit trop tard…

 

Pour conclure…

Vous l’avez certainement compris, le Big Data n’est plus réservé à quelques grosses entreprises ayant des moyens qui nous semblent du domaine de la science-fiction.

Les données font partie de nos vies et nous n’en sommes qu’au début de cette mutation en profondeur de notre mode de fonctionnement et de consommation.

Le train est en marche et il est temps de le prendre si on souhaite rester dans la course.

La transformation du mindset des entrepreneurs est une condition nécessaire à assurer la survie de nos entreprises dans les années à venir.

Comme pour tous les changements, le Big Data est une terrible menace mais surtout une incroyable opportunité pour ceux qui sauront prendre le virage et profiter des effets de levier monumentaux que cela représente.

C’est pour cette raison que je souhaite pouvoir vous faire bénéficier de mon importante expérience de terrain de Data Scientist et vous accompagner dans cette transformation de votre marketing.

Restez connecté pour découvrir mes prochains articles sur le Big Data ainsi que notre nouvelle offre dans ce domaine qui verra le jour très prochainement… A suivre 🙂

No Comments

Post A Comment