Dans un monde toujours plus connecté et dans lequel tout va plus vite et où l’espace physique perd de son importance (ce post est d’ailleurs écrit à l’aéroport de Copenhague), les réseaux sociaux sont devenus des outils indispensables pour l’entrepreneur. Selon une étude récente, plus de 92% des décisions d’achat sont positivement influencées par un avis recueilli online ! Il serait donc stupide de passer à côté de ces magnifiques machines à amplifier le bouche-à-oreille (phénomène vieux comme le monde).

Je parlais justement de ce sujet avec mon meilleur ami au Danemark cette semaine. En effet, un DJ/producteur international qui présente également toutes les caractéristiques d’un pur starter. Lorsqu’il ne passe pas son temps à voyager à travers le monde pour enflamer les dancefloors du monde entier, il gère un label depuis 10 ans qui se classe parmi les maisons de disques les plus respectées dans son marché. Avec plus de 150’000 fans sur Facebook sans parler des autres réseaux, il possède une expérience solide en la matière.

Nous arrivons tous deux aux mêmes conclusion par rapport à l’animation de nos communautés respectives sur les réseaux sociaux.

En premier lieu, il convient de développer une véritable stratégie afin d’atteindre les objectifs fixés. Qu’il s’agisse d’augmenter la notoriété de votre marque/entreprise, de créer une relation avec vos clients/fans ou encore de générer des affaires… Un bon plan est indispensable.

Celui-ci vous permettra également de ne pas tomber dans un travers connu, à savoir, devenir «addicted» du flux d’information et ainsi de pouvoir conserver une utilisation «saine» des réseaux sociaux. Mon ami me confiait d’ailleurs, avoir mis un sacré coup de frein à sa pratique, en se contentant d’alimenter ses différentes pages et de gérer les engagements mais de ne plus consulter son flux d’actualités de manière systématique. Il semble que suite à cette «cure», il a pu constater une nette amélioration de son humeur générale et une disparition quasi complète d’une certaine tendance à perdre le focus sur ses projets. Conseil à méditer…

Quoi qu’il en soit, et si les modes passent, voici mes astuces pour booster l’engagement sur vos réseaux sociaux :

Cultiver la consistance

La consistance et la persistance sont les clés pour atteindre vos objectifs sur les réseaux sociaux et pour maximiser l’engagement de vos futurs fans.

Attention toutefois à ne pas sous-estimer le temps que allez y consacrer ! Ceci d’autant plus si vous choisissez de multiplier votre présence sur plusieurs plateformes. Le mieux est de déterminer à l’avance un rythme de publication et de vous y tenir aussi petit soit-il. En revanche, un minimum de posts et nécessaire pour être remarqué dans l’énorme « bruit informationnel » en présence.

Il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse et poster trop souvent. Au-delà d’une certaine limite, plus vous postez et plus la qualité de vos publication risque de diminuer. Et comme le «page rank» de Facebook se base également sur l’engagement des posts précédents, vos messages avec un faible engagement pénaliseront malheureusement le « reach » de vos futurs posts.

A vous donc, de trouver votre rythme et gardez à l’esprit qu’un super post vaudra toujours mieux que 10 posts médiocres en matière d’engagement. Même si chaque communauté est différente et que les recettes miracles n’existent pas, pour ma part je me base sur 1 article à forte valeur ajoutée par semaine et 1 à 3 posts par jour le reste du temps.

Soigner l’authenticité

Le gens ne suivent pas des blogs, des marques ou rarement des entreprises (sauf si vous vous appelez Nike, Nespresso ou Apple).

Développez votre propre voix sur les réseaux sociaux, soyez-vous même, parlez d’humain à humain, quitte à prendre parfois position ou montrer des faiblesses. Nous cherchons ici à créer une relation et la cultiver. Rien de pire que de mandater une agence qui postera à votre place en tentant de faire croire que c’est vous qui vous vous exprimez ! L’impact peut être désatreux et créer une distance avec votre communauté qu’il sera quasi impossible à combler…

Engager un peu de budget

Malgré les déclarations parfois contradictoires de FB, tous les spécialistes vous le diront : la portée naturelle des posts diminue drastiquement pour atteindre aujourd’hui des seuils proche du ridicule parfois. Et ceci est valable pour la majorité des plateformes…

Un petit budget pour booster vos posts ou pour réaliser des campagnes hyper-ciblées vous permettra donc d’atteindre vos communautés et également que votre message puisse être au moins vu. Mon expérience me montre que les effets de ces quelques dépenses agissent plus longtemps que ce qu’on pourrait croire.

En effet, les posts qui suivent semblent miraculeusement présenter un « reach » sensiblement supérieur à la moyenne comme pour nous encourager à renouveler l’expérience payante… La bonne nouvelle est qu’avec moins de CHF 100.- par mois, on peut déjà faire quelque chose d’intéressant à ce niveau.

Poster en natif

Si l’utilisation de services comme Hootsuite, Edgar, Sprout Social ou Buffer permet de gagner du temps et de planifier les posts, ceci aura un effet sur vos messages (au moins sur Facebook) : faire baisser le reach !

Telles les vidéos, un post en natif sur FB semble toujours plus fort que ceux effectués par une application tierce…

Le design compte

Aujourd’hui, nous sommes tous devenus des experts du visuel. En effet, avec plus de 2’000 messages perçus en moyenne par jour pour un individu occidental, nous sommes en mesure de reconnaître un bon design, d’une création médiocre.

Personne ne souhaite s’associer avec quelque chose de moyen ! A moins qu’il s’agisse de se moquer de quelqu’un, ce qui ne doit certainement pas être votre objectif pour votre futur Business… Passsez donc du temps à peaufiner vos posts, évitez les fautes d’orthographe, soignez le choix des photos, des polices et des vidéos.

Une image prend des mois à être construite mais un seul post pour être démolie…

Finalement, et pour conclure cet article, je dirais, une fois de plus que chaque communauté est un peu différente et que développer un engagement sincère et durable prend du temps.

Je ne peux que vous conseiller de tenter de comprendre le mieux possible votre audience, ses besoins, ses attentes et ses problématiques (afin de proposer des solutions adaptées). Rien n’est véritablement juste ou faux et tout peut changer d’un instant à l’autre sur les réseaux sociaux.

Faites des tests, mesurez les résultats et adaptez votre stratégie organiquement ! Et surtout, quoi qu’il arrive : Restez authentique et «likeable».

Nous utilisons des cookies afin d'améliorer l’utilisation et les fonctionnalités de notre site internet starterland.com. En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez notre politique en matière de cookies.

Paramètres de Confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience sur le site.

Nous suivons les informations de trafic d'utilisateurs (informations anonymes) pour améliorer notre site Web.

Decline all Services
Accept all Services

Pin It on Pinterest

Share This