10 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux – Starterland
1798
post-template-default,single,single-post,postid-1798,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive

10 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont partout et ils sont devenus un canal de communication indispensable pour les entrepreneurs. Tout le monde veut se lancer dans cette aventure car c’est là qu’on trouve de l’attention. Mais quelles sont les 10 erreurs à éviter ?

10 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux

Les erreurs à éviter sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont pris une place incroyablement importante dans nos vies personnelles et dans nos entreprises.

Nos comportements ont changé et il est indispensable pour un entrepreneur de pouvoir maîtriser ces canaux pour connaître le succès.

Les réseaux sociaux sont de formidables « caisses de résonance » pour le meilleur et pour le pire ! Ils peuvent nous permettre de communiquer et de constituer une communauté mais également détruire une réputation si on n’y prend pas garde.

Il est donc très important d’éviter un certain nombre d’erreurs qu’on rencontre encore trop souvent dans la stratégie digitale des entreprises…

Alors voici une liste (non exhaustive) des 10 « gaffes » à ne pas commettre sur les réseaux sociaux.

 

1. Se lancer sur les réseaux sociaux sans un plan

planning

Une erreur que je vois très souvent consiste à se lancer sur les réseaux sociaux avec l’énergie de la nouveauté pour ensuite abandonner trop rapidement.

L’histoire est presque toujours la même !

On rejoint une plateforme, on crée son profil et on est super actif les premiers temps. La communauté se développe doucement et on devient impatient.

On finit par laisser tomber et la page devient un « no men’s land » sur lequel rien ne se passe et que les utilisateurs oublient rapidement.

Pour éviter ce phénomène, il est capital de développer une véritable stratégie marketing pour les réseaux sociaux et de la déployer dans la durée.

Il faut déterminer le temps que vous allez y consacrer, les objectifs poursuivis ainsi que les stratégies pour y parvenir, le budget que vous souhaitez dépenser et les indicateurs de résultats à monitorer.

 

2. Agir comme un spammer

Dans une approche des réseaux sociaux qui marche, il faut toujours privilégier la qualité à la quantité.

Je rencontre trop d’entrepreneurs qui pensent que plus le nombre de posts publiés est important et plus ils auront du succès.

Rien n’est plus faux ! Ne postez surtout pas des liens ou des contenus pour faire du « remplissage ».

Ayez une intention claire pour chacune de vos publications et assurez-vous de délivrer de la valeur à votre communauté.

Déterminez un rythme de publication raisonnable et tenez-vous ensuite scrupuleusement à votre calendrier.

Ne spammez pas vos pages et autres profils.

 

3. Multiplier les profils

multiplier les profils

On observe souvent que les entreprises mettent en place plusieurs profils sur le même réseau. Ceux-ci visent ensuite «à rabattre» les prospects vers le site internet officiel de la marque pour les convertir en clients.

Cette pratique peut être contraire aux conditions générales des plateformes (Facebook n’autorise qu’un seul profil par personne) et elle constitue une perte de temps inutile.

Il est beaucoup plus efficace de concentrer ses efforts sur un seul et unique « point d’entrée » par réseau et d’y attirer des prospects véritablement intéressés par votre travail.

 

4. Ne pas susciter l’interaction

développer l'engagement

On voit beaucoup de pages qui ont un nombre important de followers mais sur lesquelles il n’y a pratiquement pas d’interaction.

Et cela arrive également pour des marques mondialement connues.

Pour vous en convaincre, allez faire un tour sur la page Facebook de Nespresso.

Malgré des milions de fans, la plupart des posts rencontrent un engagement finalement très faible…

Un manque de conversation avec la communauté baisse la valeur de votre présence sociale et ne vous permet pas de développer une relation émotionnelle de qualité avec vos prospects.

La taille de la communauté c’est bien, mais le fort engagement de celle-ci c’est beaucoup mieux !

 

5. Confondre Linkedin avec Facebook

la colère

A la base, Linkedin était le réseau social professionnel par excellence. On y partageait uniquement des éléments en rapport avec des actvités « économiques » ou liées à l’emploi.

Beaucoup de personnes qui étaient réticentes à entrer dans le monde des « social networks » se sont tournés vers cette plateforme sérieuse et sur laquelle ils étaient certains de ne pas être « importunés ».

Aujourd’hui, on voit malheureusement trop de gens qui utilisent Linkedin comme un Facebook de substitution et y postent des contenus totalement inadéquats par rapport à la culture/sens de ce réseau.

Photos humoristiques, citations plus ou moins ésotériques, commentaires sur l’actualité, food porn (prendre en photo tout ce que l’on mange), caricatures ou clichés de vacances : Tout y passe !

Le flux d’actualité devient de plus en plus « pollué » par ces contenus qui devraient être réservés à d’autres réseaux sociaux et la qualité globale de Linkedin en prend un coup.

Lorsque vous utilisez une plateforme, prenez donc le temps de bien le comprendre tant sur la forme que sur le fond.

Imprégnez-vous de la culture de celui-ci et postez le bon contenu sur le bon réseau.

 


6. Faire uniquement de la promotion

promotion

Beaucoup d’échecs sur les réseaux sociaux viennent d’une mauvaise compréhension des entreprises par rapport aux attentes des utilisateurs.

Le principe d’un réseau SOCIAL est bel et bien l’échange, la conversation ou l’engagement. Ce n’est pas qu’un simple canal de distribution pour ses produits/services !

Il faut donner, donner et encore donner pour espérer pouvoir ensuite recevoir quelque chose.

On doit délivrer un maximum de valeur à son audience et de construire une véritable relation d’humain à humain. Il faut développer un rapport de confiance et émotionnel avec sa communauté.

Pour ma part, je suis toujours attentif à pratiquer un ratio de 1 à 10 dans mon calendrier de publication. Je veux dire par là qu’il faut donner 9 fois pour pouvoir envisager 1 fois de demander quelque chose à votre audience.

 

7. Dépenser de l’argent sans réfléchir

Dépenser le budget

Avec le développement des algorithmes qui régissent les flux d’actualité de tous les réseaux sociaux (comme Edage Rank sur Facebook), le « reach » naturel de nos publications est en chute libre.

L’objectif pour les plateformes est de garantir la pertinence des posts qui nous sont présentés mais également de leur permettre de monétiser leurs solutions payantes de « publicité ».

Et croyez-moi c’est incroyablement lucratif pour eux !

Il faut donc comprendre que sans un budget disponible, il devient très difficile ou même impossible de construire une présence efficace sur les réseaux sociaux.

La bonne nouvelle est que les coûts sont encore incroyablement bas en rapport à la puissance des solutions disponibles pour faire son marketing digital (en comparaison avec le marketing classique ).

Par contre, cela ne veut absolument pas dire qu’on peut agir n’importe comment et connaître le succès !

Une fois de plus, il faut déterminer une stratégie claire et les cibles concernées. Il convient également d’optimiser ses messages et de les adapter à son audience.

Finalement, il faut vérifier les résultats et le retour sur investissement de vos dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux.

 

8. Ne pas concevoir son « funnel » de conversiontunnel de conversion

Votre présence sur les réseaux sociaux doit s’intégrer dans une stratégie marketing globale qui vise la conversion de prospects en clients réels.

En effet, il ne s’agit que de la première étape de votre « funnel » qui peut ensuite contenir différents niveaux, comme je vous le présentais dans un article précédent au sujet du Growth Hacking.

Je croise de nombreux entrepreneurs qui se lancent dans les réseaux sociaux sans imaginer la suite du parcours de prospect et qui se plaignent ensuite de l’inefficacité de ces plateformes pour leur business.

C’est une erreur de base en marketing digital qui empêche les actions déployées d’avoir un effet concret sur votre chiffre d’affaires.

 

9. Ne pas jouer la carte du Personal Branding

Toutes les études montrent qu’on préfère suivre un autre être humain plutôt qu’une marque ou un logo.

Cela implique donc, si on veut mettre toutes les chances de son côté, d’accepter d’apparaître individuellement sur les réseaux sociaux et d’incarner son business individuellement.

Il faut développer son « Personal Branding » pour créer un vrai lien émotionnel avec sa communauté.

N’oubliez pas que les gens adorent découvrir les coulisses et qu’ils recherchent de l’authenticité par rapport aux personnes qu’ils suivent quotidiennement sur les réseaux sociaux.

Soyez vous-même, humain et déterminez à l’avance les limites de ce que vous souhaitez partager avec votre audience.

Et surtout, demeurez « likeable » quoi qu’il arrive. Evitez les prises de position clivantes et ne rentrez pas dans des conflits inutiles avec des « haters ».

De toute façon, on ne peut jamais plaire à tout le monde !

 

10. Ne pas connaître votre cible

« Last but not least », il est capital de connaître pleinement votre audience cible !

Identifiez clairement à qui vous souhaitez parler et menez une analyse super fine du profil, des attentes et des besoins de vos cibles.

Ne vous arrêtez pas aux seuls critères socio-démographiques et explorer à fond les aspects psychographiques.

Plus vous connaîtrez votre audience et plus vous serez en mesure de lui proposer des contenus adaptés pour développer une relation solide avec elle.

Au final, si vous arrivez à fidéliser vos cibles, vos taux de conversion seront optimaux et vous pourrez observer les effets positifs incroyables des réseaux sociaux sur votre chiffre d’affaires.

 

Pour conclure…

Développer une communauté puis entretenir une présence efficace sur les réseaux sociaux demande un important engagement et une stratégie au top !

Vous souhaitez devenir indépendant et utiliser ces plateformes pour maximiser vos chances de succès ? Pensez qu’il faudra réaliser un investissement personnel à la hauteur de vos ambitions.

Chaque réseau possède sa propre culture et des codes qui lui sont propres. De plus, les solutions évoluent très rapidement dans ce domaine et ce qui fonctionnait hier peut devenir totalement obsolète aujourd’hui…

N’hésitez donc pas à vous former avant de vous lancer sur les réseaux sociaux ou à vous faire accompagner pour développer votre stratégie/présence.

Le jeu en vaut la chandelle et il existe des opportunités incroyables à saisir.

Alors à vous de jouer #BeAStarter

No Comments

Post A Comment