Si j'étais agent immobilier | Comment utiliser les leviers du digital
3080
post-template-default,single,single-post,postid-3080,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Si j’étais agent immobilier…

Dans ce nouvel article, je me suis glissé dans la peau d’un agent immobilier et j’ai imaginé comment j’utiliserais les outils du marketing digital pour maximiser mes chances de succès…

agent immobilier

Si j’étais agent immobilier

Comme le disait si bien Jean-Pascal Delamuraz : « Le Suisse se lève tôt, mais se réveille tard ».

On pourrait le prendre comme un désavantage sauf si on y voit une formidable opportunité pour « sauter du lit » un peu plus vite que les autres !

Et je suis frappé de l’exactitude de ce constat pour le business de l’immobilier.

Au cas où vous ne l’avez pas remarqué, le monde a changé. La digitalisation est partout, nos comportements ont évolués, nos smartphones sont devenus les télécommandes de nos vies et l’attention vit aujourd’hui dans les réseaux sociaux !

Qu’on le veuille ou non, qu’on soit romantique du bon vieux temps : la roue a tourné !

Lorsque le marché est bon, le monde est rempli de héros ! Les meilleurs ont le plus de succès et les autres trouvent suffisamment d’affaires pour exister. En revanche, la situation devient beaucoup plus problématique lorsque que le contexte est plus tendu…

Dans un marché aussi concurrentiel que celui de l’immobilier, je suis persuadé qu’il existe des opportunités incroyables à saisir pour ceux qui sauront activer les tactiques en adéquation avec le monde de 2018 !

 

Devenir une agence média

agence media

Je changerais complètement de mindset pour me positionner de manière quasiment unique sur le marché en utilisant au maximum les leviers du digital marketing.

Aujourd’hui il faut devenir une agence média en plus d’être un excellent professionnel de l’immobilier.

Il faut produire du contenu, délivrer de l’information et un maximum de valeur aux potentiels prospect.

Le plus difficile est qu’il ne faut pas tomber dans les anciens réflexes orientés « vente ». Il convient d’adopter une nouvelle approche.

A la manière d’une agence média, j’utiliserais tous les canaux pour relayer mon message : la vidéo (le vecteur de prédilection des réseaux sociaux), l’écrit (posts et articles de blogs) et l’audio (le podcast).

Je tenterais de devenir un micro « Stéphane Plaza » du web au niveau de ma région et pour cela: plus besoin de devoir franchir la barrière insurmontable de la télévision !

Un smartphone ou un bon appareil photo et me voilà en mesure de créer ma propre chaîne sur les réseaux sociaux. On vit une époque formidable et la possibilité de toucher une audience n’a jamais été aussi accessible.

Si j’étais agent immobilier je me lancerais mon VLOG (vidéo blog) et je travaillerais à fond mon Personal Branding.

Par contre attention, inutile de vouloir passer son temps à proposer des objets à la location ou à l’achat. Grosse erreur !

L’idée est de documenter ma vie de professionnel de l’immobilier sur le terrain à la manière d’une mini-série, de faire découvrir les meilleurs quartiers de ma ville, de partager les bons plans et les restaurants du coin, de donner des trucs et astuces à mon audience pour bien choisir son nouvel appartement ou pour réaliser le meilleur investissement immobilier dans le secteur, faire visiter virtuellement des objets et faire rêver mes prospects, …

 

La diffusion

diffusion

J’utiliserais ensuite la puissance des critères de ciblage de Facebook Ads pour m’assurer que la portée de mes contenus soit maximisée. En effet, si la production du contenu est capitale, la phase de diffusion l’est tout aussi.

Non seulement, il est possible de cibler l’audience à un niveau géographique mais on peut également avoir accès à tous les éléments liés aux centres d’intérêts, aux aspects socio-démographiques ainsi qu’une multitude d’autres critères particulièrement pertinents pour le business de l’immobilier.

 

Les influenceurs

influenceur

Pour compléter ma stratégie, je chercherais à collaborer avec des influenceurs locaux.

On parle ici d’instagramers ou de Youtubers qui bénéficient d’une audience suffisamment importante. Et si on réalise une analyse fine, on trouve ces personnalités dans de nombreux domaines (sport, humour, fashion, gastronomie, musique, photographie, …).

Une nouvelle fois, l’idée n’est pas qu’un influenceur prenne la parole pour dire que je suis le meilleur agent immobilier qu’il connaisse 😃

Il faut toujours penser VALEUR !

Alors la bonne idée serait de réaliser une interview, de demander à cette personne de partager ses bons plans de son quartier, de réaliser une visite guidée de son appartement façon MTV Cribs, … La seule limite est celle de notre propre créativité.

 

En conclusion

Au final, toutes ses pistes me permettraient de créer une notoriété et un attachement avec mon audience sur des axes totalement différents de ceux de la vente ou de la prospection au sens habituel.

Et le moment venu, lorsque les gens auront besoin d’un agent immobilier, j’occuperai déjà une place de choix dans leur esprit… Vous avez dit TOP of Mind ?

Le secret de cette approche consiste à demeurer authentique, en accord avec sa personnalité et utiliser les vecteurs avec lesquels nous sommes à l’aise.

Je ne suis pas dupe et la majorité des professionnels de l’immobilier ne changeront pas leur manière de prospecter.

Par contre, ceux et celles qui se positionneront de manière différente sur le marché et prendront le risque de proposer quelque chose de différent pourront développer, à mon sens, un avantage concurrentiel déterminant.

Alors à vous de jouer…

 

#BeAStarter

EnregistrerEnregistrer

2 Comments

Post A Comment
x

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

J'accepte Je décline Centre de confidentialité