Retirer sa LPP pour créer son entreprise - Starterland
1306
post-template-default,single,single-post,postid-1306,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

Retirer sa LPP pour créer son entreprise

 

Vous voulez lancer votre business mais vous manquez d’argent?

En Suisse, beaucoup de starters utilisent la possibilité de « retirer » leur 2ème pilier (prévoyance professionnelle – LPP) pour financer le lancement de leur entreprise.

Prendre son 2ème pilier pour lancer un business

Un projet de révision de la loi est actuellement à l’étude pour rendre impossible (ou plus compliqué) ce type d’opération par contre c’est encore possible actuellement.

Alors pourquoi ne pas en profiter avant qu’il soit trop tard?

Le retrait du 2ème pilier (LPP) peut donc être une solution pour donner vie à votre projet. Par contre, il faut être prudent et sûr de son coup car on parle ici de votre capital retraite…

Cette décision demande une réflexion de fond et ne doit pas être prise à la légère.

Il faut analyser l’impact sur la situation à la retraite toutefois et bien souvent, il s’agit de la seule possibilité pour le starter de trouver de quoi financer le début de son activité.

Les conditions pour pouvoir retirer son 2ème pilier

En Suisse, il existe plusieurs motifs qui permettent à un individu d’effectuer un retrait anticipé de sa prévoyance professionnelle. Nous ne parlerons ici que de l’aspect création d’entreprise!

Voici donc les conditions pour pouvoir « casser le cochon » 🙂

Pour pouvoir retirer sa LPP pour créer une entreprise, il faut:

  1. Choisir une forme juridique de type société de personne
  2. Obtenir le statut indépendant via une caisse AVS
  3. Ne plus cotiser facultativement ou d’une autre manière à la LPP

 

#1 Choisir la bonne forme juridique

choisir la bonne forme juridique pour son entreprise
Le choix de la bonne forme juridique pour créer son entreprise est une question de fond et qui demande une mûre réflexion.

En revanche, si vous souhaitez retirer votre 2ème pilier, vous devrez obligatoirement vous tourner vers la raison individuelle ou la société en nom collectif.

Le retrait n’est pas possible pour les autres formes juridiques comme la SA ou la Sàrl!

Note:
Si vous pensiez retirer votre LPP pour constituer le capital minimum nécessaire (fonds propres) pour créer votre Sàrl, ce n’est pas la bonne idée…

Une astuce consiste à d’abord passer par la raison individuelle, attendre un temps « raisonnable » (il n’y pas de règle en la matière mais plusieurs mois sont nécessaires pour pouvoir justifier la transformation) pour ensuite transformer son entreprise en Sàrl.

 

#2 Obtenir le statut indépendant

questionnaire affiliation indépendant

La création d’une raison individuelle ou d’une société en nom collectif passe par l’obtention du statut indépendant.

En Suisse, c’est une caisse AVS (ou la SUVA pour les métiers du bâtiment et de l’industrie) qui prend cette décision.

Il faut donc remplir et retourner le questionnaire adéquat et joindre un certain nombre d’éléments complémentaires pour qu’ils puissent analyser votre situation.

Sur la base de cette enquête « documentaire », la caisse rend alors sa décision et vous fait parvenir, en cas de succès, une attestation AVS d’indépendance.

C’est ce papier qui est la clé pour libérer les fonds dans la suite de la procédure.

Dans un prochain article, je vous présenterai dans le détail ce processus et les points importants pour réussir à obtenir le statut indépendant.

#3 Ne plus cotiser à la LPP

Pour pouvoir effectuer le retrait, il ne faut plus rien à voir avec le 2ème pilier! On ne peut pas « prendre d’une main et remettre de l’autre ».

En Suisse, un indépendant peut effectivement décider de volontairement continuer à cotiser à la LPP. Dans ce cas, pas de retrait possible!

De plus en plus de starters lancent leur business tout en conservant une activité de salarié en parallèle (même à titre partiel).

Dans ce cas également et si, au moment de l’opération, celui-ci cotise à la LPP (car le salaire brut annuel dépasse le seuil de cotisation soit CHF 21’150.-), pas de possibilité de retrait non plus.

No Comments

Post A Comment