Comment surmonter la solitude de l’entrepreneur - Starterland
1838
post-template-default,single,single-post,postid-1838,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive

La solitude de l’entrepreneur

Etre un starter, c’est passionnant, grisant et c’est vivre une aventure incroyable. Cela signifie également de parfois ressentir de l’isolement et souvent prendre des décisions sans pouvoir demander l’avis d’un collègue. Comment réussir à surmonter la solitude de l’entrepreneur qui peut nous plomber le moral ?

la solitude de l'entrepreneur

La solitude de l’entrepreneur

De nombreuses études montrent que les introvertis sont généralement d’excellents candidats pour devenir indépendant.

Ce trait de caractère les prépare à affronter le mode de vie si particulier de l’entrepreneur seul capitaine à la barre de son navire sur les flots de l’entrepreneurship.

Mais agir seul et connaître la solitude ne sont pas deux choses égales !

En effet, la solitude peut avoir un impact négatif assez incroyable sur l’équilibre physique et psychique d’un individu. Elle fait augmenter les risques d’accidents vasculaires ou même de certains cancers…

Si on ajoute à ceci le stress lié à la création puis à la gestion d’une entreprise, on obtient un cocktail qui peut être d’une grande toxicité.

Il est donc particulièrement important pour un entrepreneur de savoir gérer ce phénomène et mettre en place les tactiques nécessaires pour surmonter ces moments de vide.

 

Agir seul : le quotidien du starter

Dans le cadre du coaching d’accompagnement que je réalise tous les jours avec des entrepreneurs, je rencontre très souvent des personnes qui avaient sous-estimé les changements liés à ce nouveau rôle.

Habitués à travailler au sein d’une entreprise et plus précisément dans un team (plus ou moins grand), rien ne prépare un ancien salarié à découvrir la solitude de l’entrepreneur.

Pas possible de se retourner pour demander l’avis d’un collègue par rapport à un projet en cours… 

Pas de pause café pour se détendre en parlant du dernier week-end ou des prochaines vacances…

L’indépendant prend des risques seul et contre tout, assume toutes les responsabilités et agit très souvent de manière isolée. C’est aussi ce qui rend l’aventure incroyablement intéressante.

Toutefois, et si on veut durer dans l’entrepreneurship, il faut être proactif pour trouver des solutions afin de briser la solitude de l’entrepreneur !

Alors comment faire, sans aller jusqu’à parler à un ballon de volley-ball, comme Tom Hanks avec Wilson ?

 

1. Sortir de son univers habituel

co-working

Beaucoup d’entrepreneurs que j’ai la chance de coacher travaillent depuis leur domicile. Ils ont rarement besoin d’un autre bureau et cela leur permet de limiter les charges.

Et c’est une excellente idée ! A condition de pouvoir organiser correctement sa propre logistique et créer un véritable espace de travail dans son univers privé.

En revanche, cette pratique renforce bien entendu, le phénomène de la solitude.

Rester chez soi en permanence, seul lorsque la famille vaque à ses propres occupations, permet de se concenter sur ses objectifs.

Par contre, pour cultiver sa sociabilité… il y a mieux !

Je ne peux donc que vous conseiller de sortir de votre « confis » de temps en temps.

Pourquoi ne pas fréquenter un espace de co-working ? Allez travailler depuis un café ou un autre lieu qui vous inspire (avec une connexion wifi rien n’est impossible) ?

Certains vont même jusqu’à prendre un bureau en co-location avec d’autres indépendants afin de recréer un univers de collaboration et d’échange particulièrement stimulant.

Si vous sentez vraiment, que vous commencez à tourner en rond ou à perdre votre perspective, rien de tel que de prendre une journée pour vous et aller prendre l’air !

Une bonne balade dans la nature ou un super tour en vélo peut faire des miracles dans ce domaine.

Alors pourquoi s’en priver ?

 

2. Cultiver votre capital santé

cultiver sa santé

De nombreuses études ont montré que les indépendants qui cultivent activement leur santé sont beaucoup plus armés pour affronter la solitude de l’entrepreneur.

Le problème est que si vous travaillez depuis la maison, la distance qui sépare votre lit à votre bureau n’est certainement pas suffisante pour vous tenir en forme J

Mais je n’ai pas le temps me direz-vous ? Bullshit !

Si vous arrivez à trouver 1 ou 2 heures de plus par jour pour terminer un gros dossier-client ou pour répondre à vos nombreux emails, il est tout à fait possible de vous aménager une plage sport dans votre agenda !

Cela impliquera, peut-être, de se lever 1 heure plus tôt pour aller faire une session de running matinale mais, croyez-moi, cela en vaut vraiment la peine.

Faire du sport et cultiver sa forme physique augmente la capacité de concentration et fait baisser le niveau de stress de manière drastique.

Sans parler de l’impact sur la créativité qui est totalement phénoménal !

Comme je le disais dans un article précédent, il est également très important de soigner votre nutrition.

Profitez-en pour retrouver une vie sociale en partageant votre repas avec d’autres personnes. Les sandwiches avalés rapidement devant son laptop ne sont pas toujours la solution idéale 🙂

 

3. Privilégier les contact face à face

rencontre face-à-face

Aujourd’hui, la technologie nous permet d’être de plus en plus efficace et productif. Avec des solutions de type Skype ou autre, même plus besoin de se déplacer pour collaborer sur des projets.

C’est fantastique et cela permet de gagner beaucoup de temps.

En revanche, rien ne remplacera jamais une bonne poignée de main lors d’une rencontre en face à face pour développer une relation de partenariat !

Rien de mieux également pour briser la solitude.

Alors revenez de temps en temps à un mode plus « oldschool » et allez à la rencontre d’autres personnes ou d’autres entrepreneurs. Vous verrez cela fait un bien fou et cela permet de développer un super réseau.

Toutes les occasions sont bonnes :

Participer à une conférence, suivre une formation (ou l’organiser soi-même), s’inscrire à un séminaire, participer à un événement de networking local, proposer d’aller boire un café avec vos partenaires/clients/influenceurs, fréquenter un club service, …

 

4. Développer des synergies

trouver des synergies

Oubliez le vieux mythe de l’entrepreneur génial qui réussit isolé dans son garage et à la seule force de sa volonté !

L’entrepreneuriat est surtout une histoire de collaborations et de synergies. Faire des « alliances » c’est bon pour votre business et cela vous permet une fois de plus de briser la solitude.

Cherchez à développer des relations win-win avec d’autres entrepreneurs et pensez co-création. L’entreprise en réseau est une magnifique idée si elle est bien pensée.

Collaborer c’est GAGNER !

C’est aussi se sentir moins seul face aux situations/opportunités qui pourraient se présenter.

Le tout est de bien choisir ces partenaires et de fixer, dès le début, les règles qui régiront votre collaboration.

Et souvenez-vous qu’il est toujours beaucoup plus facile de discuter ces points avant de s’être lancé la tête dans le guidon.

 

5. Rester connecté avec votre vie

Rester connecté avec sa vie

Je le répète souvent : le succès est surtout fait de travail et de sueur.

Celui qui vous parle de revenu passif ou de devenir très riche sans rien faire est un menteur.

Starter = HUSTLER

Mais attention, la vie n’est pas faite que de job et il ne faut absolument pas se perdre dans l’aventure de l’entrepreneuriat !

Si vous voulez résister à la solitude de l’entrepreneur et durer dans le métier, ne perdez pas de vue votre propre vie…

« Never get too busy making a living that you forget to make a life. » Dale Partidge

Faites-vous une fleur et conservez du temps pour rencontrer ceux et celles qui comptent pour vous.

Qu’il s’agisse d’aller boire un verre avec vos amis ou de prendre un week-end off avec votre famille, c’est indispensable pour inventer votre futur et atteindre vos objectifs.

Pour y arriver rien de plus simple :

Agendez ces moments dans votre planning et respectez ces engagements aussi fortement que s’il s’agissait de rencontrer votre plus gros client !

 

6. Garder un esprit positif

croyances positives 

J’ai déjà eu l’occasion d’aborder ici la question des croyances positives. Pour combattre la solitude, la capacité à changer l’histoire que nous nous racontons dans nos têtes est primordiale.

Même si vous vous sentez seul et parfois abandonné face à vos difficultés d’entrepreneur, dites-vous qu’il y a toujours quelqu’un qui pense à vous et peut vous écouter/accompagner !

C’est peut-être juste une question de temps pour trouver un moment pour échanger. Alors accrochez-vous !

Et lorsque vous commencerez à ressentir le poids de la solitude, rappellez-vous des avantages qui découlent du travail solo (voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide).

 

Pour terminer….

La solitude fait partie intégrante de la vie de l’entrepreneur. Ce n’est pas une raison pour devenir un martyre de l’entrepreneuriat et terminer seul, abandonné de tous 🙂

Ne vous oubliez pas et pensez à cultiver vos relations avec les autres sans perdre de vue vos objectifs !

Prenez soin de vous et des vôtres et vous verrez que votre business n’en sera que plus fort.

Et si vous souhaitez échanger ou bénéficer d’un accompagnement spécifique, n’hésitez pas à nous contacter : c’est notre passion !

Notre whyology : Inspirer les gens pour lancer leur business, inventer leur futur et donner vie à leurs rêves.

#BeAStarter

1Comment

Post A Comment