Pourquoi cet article ne vous aidera pas à devenir entrepreneur -Starterland
1539
post-template-default,single,single-post,postid-1539,single-format-standard,styles,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Pourquoi cet article ne vous aidera pas à devenir un entrepreneur

Pour ce premier article invité sur mon blog, j’ai eu envie de donner la parole à Marco Bernard qui nous vient du Québec car je partage beaucoup de valeurs et de visions avec lui au niveau de l’entrepreneuriat. D’autre part, je trouvais particulièrement intéressant de croiser nos regards et d’avoir son point de vue tout droit venu de l’autre côté de l’atlantique. Le thème: Devenir entrepreneur ! tout un programme…

devenir entrepreneur

Devenir entrepreneur

Je préfère vous aviser immédiatement. Cet article ne vous aidera pas à devenir un entrepreneur. Vous en aurez été averti. Maintenant que c’est dit, je dois aussi vous dire que lorsque Dan m’a proposé une collaboration sur son blogue, l’idée m’a immédiatement excité au plus haut point.

Avoir l’opportunité de parler à cette nouvelle audience, d’entrepreneurs francophones et qui sont pour la plupart au début de leur processus entrepreneurial est très stimulant pour le blogueur entrepreneur que je suis. Mais je le répète, pour le lecteur que vous êtes, cet article ne fera pas de vous un entrepreneur.

J’ai eu la chance depuis le début de l’année 2016 de voir ma base d’abonnés grandir de façon exponentielle. Mes textes ont été lus à plus de 150 000 reprises sur mon site et sur les médias sociaux. C’est un feeling incroyable de savoir qu’autant de gens apprécient le contenu qu’on se donne la peine de créer pour eux.

Je vous mentirais si je vous disais que je n’aime pas le fait de voir autant de gens me suivre jour après jour, qu’ils s’inscrivent sur mon infolettre, me demandent des consultations ou d’aller leur donner des conférences, etc… Mais ce n’est pas du tout la raison pour laquelle j’ai produit plus de 70 articles au cours des 8 derniers mois.

 

La vraie raison: pourquoi je suis là !

Avant d’aller de l’avant avec chaque article, je puise dans mon expérience, dans mon passé, dans mes connaissances acquises au fil du temps et des lectures, podcasts, vidéos que je me suis «tapé» ces dernières années alors que je suivais un nombre incalculable de marketers, principalement américains, afin de voir où était rendu le marché, connaître les nouvelles idées, les tendances actuelles, etc…

La vraie raison donc, c’est principalement pour laisser ma trace dans l’univers entrepreneurial francophone. C’est aussi la raison pour laquelle vous ne verrez pas de produits à vendre sur mon site, que j’ai refusé systématiquement toute demande de consultation, coaching, formation…

L’idée première est de laisser ma trace, de simplement redonner au suivant. Je vous avoue toutefois que les demandes incessantes de formations et de coaching à partir de mon contenu me forcent à considérer que les gens ont peut-être besoin de plus d’informations encore que ce que je fais en ce moment.

Voilà la vraie raison. Je me suis donner la mission d’aider, chaque année, plus de 1 million d’entrepreneurs francophones à travers le monde. Ça paraît beaucoup dans une langue autre que l’anglais mais c’est tout-de-même mon objectif.

J’ai «perdu» plusieurs années de ma vie en cherchant à m’instruire de la meilleure façon qui soit, en faisant des erreurs bêtes dans mon parcours. J’aimerais être en mesure d’aider les entrepreneurs francophones à couper cette courbe d’apprentissage en leur épargnant ces erreurs.

Vous êtes toujours là à me lire ? Ce n’est pourtant pas du tout un article qui vous aidera dans votre quête de devenir un entrepreneur aguerri, vous vous rappelez ?

 

La patience et la persévérance

patience

Je n’ai pas la prétention d’avoir des diplômes plein le mur. Je suis au contraire, un « self-made » entrepreneur. J’ai opéré et dirigé près d’une dizaine d’entreprises depuis l’âge de 16 ans. Le tout dans des domaines très variés. J’ai donc appris tout ce que je sais sur l’entreprenariat sur le terrain.

L’enseignement au collège n’étant pas du tout adapté à la réalité du monde des affaires au moment où on se parle, j’ai du trimmer dur pour apprendre en me cassant la gueule plus souvent qu’à mon tour.

À la lueur de ce que j’ai pu constaté auprès des stagiaires que j’ai reçu dans une de mes entreprises dans les derniers mois, leur formation est en retard de 10 ans. Les diplômes ne m’auraient donc pas servi à grand chose.

J’ai eu à faire preuve de patience. Une entreprise ne se bâtit pas en quelques mois. Et j’ai rencontré des embûches en cours de route. En fait, beaucoup plus d’embûches que de réussites, au départ. Mais la patience et la persévérance ont fait que je suis passé au travers.

 

Ce que vous pourrez retirer de cet article qui pourrait vous aider à devenir un entrepreneur chevronné (enfin !)

Après tout ce temps passé à « m’instruire », à lire et à regarder des vidéos sur les façons de faire, à hésiter, à procrastiner, j’ai finalement réalisé qu’une seule et unique chose me permettrait de réussir en affaires. Une seule et unique petite chose, toute simple.

AGIR !

C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à lancer mon site personnel. Les ressources francophones sur le marketing, l’entrepreneuriat, les ventes sont si peu nombreuses que je me suis dit que j’aurais ma place dans ce marché.

Et il y a aussi un peu du fait que de se faire dire comment faire ceci ou cela par les américains, constamment, ça devient dur sur l’égo québécois !!!

C’est donc dire que le fait que vous soyez en train de lire mon article en ce moment ne fera pas que vous allez devenir un entrepreneur. Présentement, vous êtes un étudiant !

Arrêtez d’être un étudiant et devenez ENFIN un entrepreneur, en agissant tout simplement.

Malheureusement, de trop nombreux entrepreneurs ne font que lire, écouter ces vidéos ou encore planifier pendant des semaines les prochaines actions qu’ils feront dans leur entreprise. C’est si long comme processus, qu’ils en perdent même le fil et l’essence du départ.

 

Conclusion

Il y a tellement de chose à faire et à refaire dans une entreprise que même lorsque tout roule sur des roulettes, on peut quand même revoir les procédés, revisiter notre «elevator pitch», refaire la séquence de ventes etc…

Honnêtement, combien de livres, d’articles, de blogues, de forums de discussions, de podcasts, de formations aurez vous encore besoin pour finalement aller de l’avant ?

Prenez action, suivez votre intuition, tester de nouvelles choses, sortez de votre zone de confort, analysez vos résultats puis corriger. Agitez et recommencez.

Il n’y a pas d’autres secrets. Et peu importe qu’on se trouve au Mexique, au Québec, en Suisse ou en France, le secret demeure le même !

2 Comments
  • Marco Bernard
    Posted at 16:40h, 20 septembre Répondre

    Merci Dan de cette opportunité de m’adresser à ton audience! Très apprécié et n’hésitez pas à laisser des commentaires sur l’article. J’ai hâte d’échanger avec vous! Au plaisir!

    • admin
      Posted at 10:15h, 21 septembre Répondre

      Merci à toi Marco pour cet article. Je vais également me lancer dans la rédaction de mon article pour ton blog 🙂 A plus
      Dan

Post A Comment