Comment évaluer ses idées : la méthode ICE - Starterland
3645
post-template-default,single,single-post,postid-3645,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Comment évaluer ses idées : la méthode ICE

Dans la vie d’un starter, la question du choix occupe une partie centrale. Qu’il s’agisse d’évaluer ses idées, de déterminer quelles opportunités saisir ou de prendre des décisions stratégiques, l’entrepreneur est souvent bien seul dans ce processus… La méthode ICE peut alors se révéler d’une redoutable efficacité !

comment évaluer ses idées

Comment tester ses idées avec la méthode ICE

 
L’intuition fait vraiment partie des « superpowers »du starter. Certains l’appellent « avoir du pif » ou avoir un 6èmesens.
 
Mais dans un contexte où on doit prendre de nombreuses décisions et ceci de manière de plus en plus rapide, je pense qu’il est capital de pouvoir disposer d’outils ou de méthodes pour compléter notre « boite à outils » d’entrepreneur.

Dans le cadre d’une formation en Growth Hacking, j’ai découvert un système très simple et d’une redoutable efficacité : La méthode ICE !

Croyez-moi : l’essayer c’est l’adopter !

Et depuis je l’utilise quasiment au quotidien.

 

Comment ça marche ?

 

 
En résumé, pour tester vos idées/options, on calcule un score à l’aide du Framework ICE.
 
Derrière cet acronyme se cache 3 élémentsà savoir :

I = Impact

C = Confiance

E = Ease (facilité)

L’idée est de donner, pour chaque idée/option, une note allant de 1 à 10 (1 étant le pire et 10 le meilleur score) sur chacun de ces 3 critères(I-C-E) ce qui permet ensuite de calculer le score total de l’idée en question.

On obtient donc une notation allant de minimum 3et au maximum 30 points pour les options ou les idées qu’on souhaite évaluer ! Plus le score est élevé et plus l’idée est intéressante 🔥

On effectue son choix de manière plus éclairée et il devient plus facile de prioriser nos actions lorsque, et c’est une évidence pour le créateur d’entreprise, les ressources à disposition sont par définition limitées.
 

L’IMPACT = I

l'impact de l'idée

Afin de déterminer la note d’impact, vous devez vous poser la question suivante :

« Si l’idée que j’évalue se réalise, quel sera l’impact concret sur l’amélioration de la situation existante de mon business ? »

Ou encore :

« En cas de réussite, que sera le degré de l’impact de cette solution ? »

Un exemple ?

Imaginons que vous soyez le fondateur d’une startup proposant une application mobile et que vous cherchez à rendre plus fluide le processus de login pour vos utilisateurs.

Changer le texte ou la couleur du bouton de « login » aura probablement un impact sensiblement inférieur à la possibilité d’introduire un nouveau système d’identification via la reconnaissance faciale directe du smartphone…

Dans ce sens, une note de 1 sur ce critère signifie un impact marginal alors qu’un score de 10 correspond à un impact fondamental.
 

LA CONFIANCE = C

la confiance dans l'idée

La note de confiance fait appel au sentiment par rapport à la probabilité que l’option ou l’idée concernée va conduire à une amélioration de la situation.

Ou d’une autre manière :

Quel est le degré de probabilité que cette idée puisse avoir un impact sur notre succès ?

On parle ici de feelings, d’hypothèses qui peuvent bien entendu être renforcées par des études ou des observations empiriques…

Pour reprendre notre exemple, si vous recevez des dizaines de messages via votre plateforme de support indiquant que le système de paiement n’est pas clair pour les utilisateurs, il y a de grandes chances qu’une amélioration notable à ce niveau aura un impact intéressant dans le cadre de l’amélioration de l’expérience du client.

Ainsi une note de 1 indique un faible degré de confiance dans le résultat de l’option alors qu’un 10 montre une très fort degré de « trust » dans cette solution.

 

L’EASE (la facilité) = E

la facilité de mise en oeuvre

Pour ce dernier critère, il convient d’évaluer le temps et les effortsnécessaires pour réaliser l’idée en question.

Plus une idée/option est accessible et facile à concrétiser et plus le score s’approchera de 10. Ne prenez donc pas la notation à l’envers comme on a tous tendances à le faire au début 🤗

Pensez à l’énergie à dépenser pour développer puis mettre en œuvre votre idée, aux frais ou aux investissements concernés ou encore au temps à consacrer au projet pour lui donner vie.

Ce critère permet d’éviter de se lancer « bille en tête » dans des projets trop ambitieux et dans pareil cas, de les décomposer en plus petites unités gagnant au passage en rapidité et en agilité.
 
 

Pour conclure

 
Comme toutes les techniques, la méthode ICE demande quelques jours pour donner la pleine mesure de ses possibilités.

Mais je peux vous garantir que cela vaut vraiment la peine de s’y plonger. En plus, elle est super simple à mettre en place et hyper concrète 🤘🏻

Un petit tableau Excel avec quelques formules et BAMMMmmm :

Vous pouvez tester vos pistes et améliorer drastiquement votre processus décisionnel !

On gagne en efficacité, en clarté et en rapidité.

Que du bonheur alors pourquoi s’en priver !!!

 

#BeAStarter

No Comments

Post A Comment
x

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.